Pour une urbanité naturelle

Construire la ville avec le paysage

changement de regard

Les français comme la plupart des urbains de la planète, souhaitent demain une cité plus verte qu’hier.

La compétition foncière, dans des villes qui se densifient sans cesse et le manque de culture commune sur le rôle complet du paysage, ont été des freins puissants à une prise en compte réelle de cette aspiration.

 

La pratique quotidienne depuis des décennies du métier de paysagiste concepteur, amont appliquée spécifiquement aux espaces urbains  qu’ils soient résidentiels, de travail ou de loisirs, ont permis à Jean Marc BOUILLON de développer une vision mature et différente de l’aménagement des villes où le paysage joue un rôle plus complet que celui usuellement recherché.

En effet, si l’on considère les fonctions écosystémiques des espaces verts, plus de nature dans nos aménagement apporterait des réponses techniques et financières, pertinentes et efficaces à la plupart des dysfonctionnements urbains récents.

 

Jean Marc BOUILLON est acteur, depuis plusieurs décennies, d’un groupe d’experts œuvrant à l’émergence ces solutions de bons sens ou la nature redevient un exemple sur lequel s’appuyer.

©Cyrille Jacques

Si le contexte, marqué par la prédominance de la technique, n’a jamais été favorable pour faire émerger ce point de vue, les évolutions sociétales récentes et à venir annoncent des changements de regard.

Le biomimétisme invite aux biotechnologies, sous le regard attentif de nos concitoyens. L’urbanisme n’est pas étranger à ce mouvement scientifique et technique.

 

Il est aujourd’hui réaliste de proposer de renverser le rôle de la nature en ville. De complément ou d’accessoire, le Paysage peut devenir le préalable du projet urbain, un élément constitutif de son fonctionnement primaire, par la mobilisation des fonctions écosystémiques de la nature (infiltration, évapotranspiration, stockage de Co2…).

Ainsi s’offrirait à nous, l’opportunité formidable d’apporter de façon naturelle et pérenne des réponses à la ville qui déborde (de ses eaux de pluies) qui surchauffe (pics caniculaires), à la pollution … avec à la clé, l’apparition douce et progressive d’une véritable infrastructure verte de la ville, efficace techniquement, pertinente socialement et écologiquement et particulièrement économe.

ENSEMBLE

Dans ce contexte de changement, impacté par des contraintes budgétaires nouvelles, les solutions écosystémiques apparaissent comme des réponses pleines d’opportunités.

 

TAKAHÉ Conseil a pour mission d’accompagner les maîtres d’ouvrage, acteurs de l’aménagement de nos villes et de nos territoires, privés, publics, convaincus par cette idée que le Paysage n’est pas un complément mais une infrastructure à part entière et qu’il est aujourd’hui nécessaire de mettre au service de nos projets, ces solutions efficaces, économes et surtout autonome.